Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Présentation du secrétaire adjoint à la réunion de "La Seine n'est pas à vendre"

 

Bonjour à vous,

 

Considérant,

-que les acteurs de notre branche d’activité ont des comptes à rendre aux différentes parties impactées par l’activité de tourisme fluvial,

-que la défense des intérêts des salariés du secteur du tourisme fluvial se confond avec nos capacités communes à faire évoluer les modes de production et de consommation dans un sens plus respectueux de notre environnement et de la santé publique,

-qu’il est de l’intérêt bien compris des habitants et de leurs associations à participer à l’évolution du milieu économique de leur région, pour qu’il réponde au mieux à la satisfaction de leurs besoins

Et :

-Vu le mépris que les armateurs opposent au simple respect des lois de protection sociale et environnementale,

-Vu le conservatisme de l’administration et l’ignorance des élus,

Nous disons :

Privilégions, pour notre sujet comme en toute chose, des rapports d’échange directs entre parties intéressées.

En meilleure intelligence, nous fédérerons plus largement sur des objectifs communs. Nous développerons des capacités nouvelles pour bousculer, par nos pressions continuelles, le conservatisme des intermédiaires étatiques et la très mauvaise volonté capitaliste.

C’est la raison de notre présence parmi vous, collègues et camarades du Syndicat Général de la Marine Fluviale CGT.

Entre les travailleurs du secteur du tourisme fluvial à Paris et les habitants de Paris, avec leurs associations de défense de notre patrimoine, de notre environnement, nous devons échanger nos informations, nous conseiller, engager les initiatives communes, décider de l’avenir de notre ville !

Écrire un commentaire

Optionnel