Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Résolution du syndicat au Congrès fédéral

Texte présenté pour la délégation de la SGMF au 32e congrès de la Fédération Nationale des Ports et Docks et lu aux participants par le secrétaire général William Libouban

Délégués du Syndicat Général de la Marine Fluviale présentes au 32ème Congrès de la Fédération Nationale des Ports et Docks CGT, nous appelons l’ensemble des collègues de notre branche à rejoindre notre syndicat.

Nous appelons l’ensemble des collègues, capitaines et matelots, mécaniciens et administratifs, personnel de salle, cuisiniers ou agents de sécurité, à sortir d’une situation d’isolement et de peur du licenciement, à revendiquer et faire respecter les droits inscrits dans la nouvelle convention collective de notre branche, à ne jamais renoncer à la lutte pour l’amélioration de leur bien-être et à la conquête de la liberté dans le travail et dans la société toute entière.

Alors que les évolutions législatives offrent toutes possibilités légales au patronat pour dégrader nos conditions de travail et nos rémunérations ou licencier sans motif, la nécessité d’organiser notre défense syndicale devient l’urgence même.

La progression de notre représentativité auprès des sédentaires et des navigants des bateaux passagers représentera ainsi un enjeu prioritaire pour les prochaines années. Le niveau de représentativité déjà obtenu auprès des collègues du transport de marchandises doit être gagné partout dans la branche !

Dans le cadre de notre syndicat, nous travaillerons sans relâche à raffermir les liens de fraternité et de solidarité pour développer de véritables capacités d’action collective face à l’arbitraire et à la rapacité patronale.

Certaines illusions doivent être dissipées. Les droits obtenus ne sont rien d’autre que le résultat d’un rapport de force.

Avec les camarades de la Fédération Nationale des Ports et Docks et avec l’implication active et nécessaire des travailleurs de la branche, notre syndicat continuera donc à batailler sur les orientations suivantes :

  • Élaboration d’une convention collective nationale unique issue du rapprochement des trois textes conventionnels existants
  • Développement de l’emploi et de l’attractivité du métier en valorisant le savoir-faire de nos professions et en améliorant les conditions de travail et les rémunérations
  • Développement des infrastructures de transport fluvial en lien avec les ports maritimes et les autres professions du transport (Chatière Port 2000, Canal Seine-Nord, Cerqueux-Gisors…), et afin que les dimensions sociétales, territoriales et environnementales de ces projets soient réellement prises en compte.
  • Opposition à toute forme de déréglementation du secteur tant au niveau national qu’européen
  • Opposition au recours à la sous-traitance et aux emplois précaires
  • Respect de la législation nationale pour tous les travailleurs œuvrant sur les voies navigables de France
  • Opposition à toute forme de remise en cause de nos libertés démocratiques, du droit syndical et du droit de grève

 

Le congrès appelle tous les travailleurs du transport fluvial à rejoindre massivement le Syndicat Général de la Marine Fluviale CGT et la Fédération Nationale des ports et Docks CGT

Écrire un commentaire

Optionnel